site-logo

Simple La Cabane Dans Les Bois Actrice Casting Du Film La Cabane Dans Les Bois : Réalisateurs, Acteurs Et

Simple la cabane dans les bois actrice - Compte tenu de la nature du film basé sur l'effet d'émerveillement, il est beaucoup plus élevé d'étudier rien et de ne rien voir, les critiques et les bandes-annonces révélant nécessairement quelques clés du film.

Le cinéma d'horreur est sans doute désormais réservé au public restreint des amateurs. Et ce n'est pas une surprise pour les écrivains pairs estampillés "geeks" dans les mondes énormément éloignés du style enquêter sur le sujet. Avec joss whedon et drew goddard, des tas de fanatiques de buffy, firefly et lost se rencontrent en même temps qu'attendre un film d'horreur. Bêtes de race tv dont les exploits dans le cinéma, au niveau de l'écriture, sont appelés toy conte et clovefield (mais aussi sérénité et alien, la résurrection de la mémoire alternativement triste). Pour son premier film à l'arrière de la caméra, drew goddard utilise the cabin dans les bois comme archétype du film d'horreur sur le mal sans vie, avec un groupe de jeunes humains en vacances, éloignés, résidant dans la région boisée, agression zombie. En apparence plus simple parce que la cabine dans les bois est finalement ancrée dans n'importe quel style de poser comme pure méta film. Un plaisir ordinaire aussi malin que ludique, qui semble constamment à la frontière du cynisme reste cependant dans l'hommage et la réflexion sur le genre. Un premier film étonnant.

La cabane dans les bois est considérée comme l'une de mes plus grandes surprises en ce début d'année. Je connaissais le plus efficacement l'affiche que j'ai trouvée sympathique. Sans comprendre quelque chose du récit, en plus de deviner qu'il pouvait y avoir de l'hémoglobine dans des seaux, je me lançais sans a priori, en questionnant pour remplir deux petites heures de mon dimanche soir. Dès les premiers instants, nous restons douteux devant cette bande de jeunes caricatures parallèlement possible à une poignée d'hommes sur les commandes d'un groupe ... ?tudiez la revue de la cabane à l'intérieur des bois.

Comme chaque méta-film qui cherche à refléter sur un genre sélectionné, the cabin inside the woods s'ouvre en adoptant ces codes avec précision. Pour cette raison, la création du film n'est ni plus ni moins que celle qui a été visible des milliers et des milliers de cas, avec une petite institution d'étudiants qui sont tous des archétypes et qui se préparent pour sa fiesta week-end, ils s'en vont à l'aide d'automobile, prennent une ruine dans une station de transport qui semble déserte mais ne l'est pas, vont s'isoler dans la maison la plus accueillante du monde, se baigner dans le lac du coin, boire des bières, fumer pétards, et ce via des personnages globalement hyper-sexualisés. Toutes les bases traditionnelles sont là, avec un timing reconnu et une mise en images correspondant parfaitement aux canons du genre. En plus de cela en même temps, et par petites touches, whedon et goddard livrent quelque chose qui fait vaciller le film, et tout de suite. Découvert dans la bande-annonce du film, il est préférable de se déplacer pour voir la vierge de n'importe quelle photo, nous trouvons dans les premiers plans des personnages qui semblent appartenir à tout autre fait. Pour cette raison, the cabin inside the woods apparaît d'abord, et de plus en plus, à une sorte de variation à travers le spectacle et la vérité, dans une approche frontale du spectacle truman que la guerre royale. L'idée est de jongler entre les personnages uniques de la mode du film d'horreur, le slasher ou le film de zombies, pour les désamorcer maintenant pas avec humour comme le ferait tucker & dale contre le mal mais en illustrant les fonctionnements à l'écran . L'idée est la plus exaltante à supposer même qu'on oscille complètement entre un regard doux et une apparence cynique centrée sur le style. Une question de notion, mais la réminiscence de cloverfield a tendance à favoriser la thèse d'une rareté du cynisme et d'un véritable amour du style. Tous les enjeux sont fixés pour la durée de la cave, ce qui ouvre des opportunités de premier ordre dans les phrases du cinéma interactif (tous les symboles sont là) tout en mettant en évidence le côté extrêmement systématique et prévisible du grand public de l'horreur moderne productions. Ce n'est pas pour rien qu'on voit, dans des séquences assez remarquables, un film d'horreur japonais nous rappeler à l'occasion des horribles excès des films fantômes: vhs maudite, maudite perruque, téléphone portable maudit, chaussures maudites ... Drew goddard utilise la méta -movie pour se concentrer sur les excès d'un cinéma en autopilote qui enchaîne les clones-films mais pose aussi le problème de la manipulation, que ce soit des personnages ou des spectateurs, des thématiques inhérentes aux fondamentaux du cinéma.

Regardez plus d'idées liées à la cabane dans les bois actrice